Abdulhadi AlKhawaja
Arrêté au Bahreïn

Abdulhadi Abdulla Hubail AlKhawaja est un militant des droits de l’homme Bahreïno-Danois internationalement reconnu. Il est l’ancien coordinateur Protection Moyen-Orient et Afrique du Nord de Front Line Defenders, l’ancien président du Bahrain Centre for Human Rights (BCHR) ainsi que le fondateur du Gulf Center for Human Rights (GCHR). Il a également détenu plusieurs postes notoires et a joué un rôle important au sein d’organisations régionales et internationales traitant des droits de l’homme.

Al-Khawaja est le père de la militante des droits de l’homme Maryam and Zainab Abdulhadi AlKhawaja. Il est aussi le frère de of Salah al-Khawaja, militant politique et membre du groupe “Bahrain 13”.

Après avoir fini le lycée au Bahreïn en 1977, Monsieur AlKhawaja a poursuivi son éducation au Royaume-Uni. En 1979, il a participé à des activités étudiantes à Londres en réaction aux manifestations pro-démocratie et aux arrestations ayant lieu au Bahreïn. Face au risque d’une arrestation et d’une condamnation en cas de retour au Bahreïn, il a décidé de rester vivre à l’étranger.

En 1991, al-Khawaja a reçu le statut de réfugié politique au Danemark. La même année, il a fondé avec d’autres exilés Bahreïnis la Bahrain Human Rights Organization (BHRO), basée au Danemark.

Il est retourné au Bahreïn en 1999 après que le gouvernement a promis de vastes réformes politiques. AlKhawaja est devenu l’un des principaux fondateurs mais également le directeur du Bahrain Center for Human Rights (BCHR), qui a été officiellement enregistré en juin 2002. En 2004, le BCHR a été dissout par le gouvernement. Cependant, cela n’a pas empêché AlKhawaja de continuer de faire campagne en faveur de réformes politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *