Sayed Nizar Alwadaei
ARRÊTÉ AU BAHREÏN

Sayed Nizar Alwadaei est le beau-frère du militant Sayed Alwadaei.

Sayed Nizar Alwadaei a été arrêté et détenu lorsqu’il était âgé de 18 ans pour des fausses accusations de terrorisme. Il a démenti ces accusations et déclaré avoir été forcé à signer de fausses confessions. Malgré l’absence de preuve prouvant le lien entre l’accusé et ses crime présumé, il reste en détention. 

Après des mois de procès, de report du verdict et malgré l’absence de preuve, Sayed Nizar Alwadaei, qui a été jugé avec Hajer Mansoor et Mahmood Marzooq ont été condamnés le 30 octobre 2017 en contumace à 3 ans de prison pour avoir prétendument planté des « fausses bombes ». En réalité, cette décision a été prise en représailles de l’activisme de Sayed Ahmed Alwadaei. Son cousin Mahmood a été condamné à un mois et demi de prison supplémentaire ainsi qu’une amende de 100 dinars bahreïnis pour s’être procuré un poignard. 

De plus, le 29 novembre 2017, Sayed Nizar Alwadaei a été condamné lors d’un autre procès pour les mêmes raisons politiques à trois de prison supplémentaire à la suite d’un procès injuste. La sanction a été maintenue en appel le 8 février 2018. Sayed Nizar Alwadaei purge donc une peine de 6 ans de prison basée sur 2 condamnations.

Le 26 mars 2018, Sayed Nizar Alwadaei a été condamné avec sept autres accusés à 7 ans de prison pour avoir prétendument mis le feu à une voiture appartenant au Ministère de l’intérieur avec des cocktails molotov. Encore une fois, aucune preuve n’a été apportée par le procureur pour ce procès.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *