Sheikh Mirza Al-Mahroos
ARRÊTÉ AU BAHREÏN

Les agents du National Security Apparatus (NSA) ainsi que les forces du régimes l’ont arrêté lors d’une descente à son domicile le 1er avril 2011. Pendant l’arrestation, il a été battu devant sa famille, menotté et les yeux bandés. Il a visiblement été torturé au siège de la Sécurité Nationale à Manama par les agents Bader Ibrahim Al-Ghaith, Nasser Hamad Al-Khalifa, et Khalifa Abdullah Al-Khalifa. Après sept jours de torture continuelle, Al-Mahroos a été transféré à la prison d’Al Grain. Il y fut battu quotidiennement, agressé sexuellement, abusé verbalement et humilié. Il était détenu dans une cellule avec une température extrêmement froide. Les autorités pénitentiaires l’ont empêché de rendre visite à sa femme mourante, qui est décédée pendant sa détention.Il a été condamné à 15 ans d’emprisonnement pour des charges telles que conspiration contre le gouvernement et complot contre le régime.

Al-Mahroos purge actuellement sa peine de 15 ans de prison. Il est soumis à de la torture, incluant tabassage, abus sexuels et humiliations physiques. Il nécessite de la rééducation à la suite de ces tortures, mais les autorités le lui refusent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *