Hasan AbdulNabi Hasan
Arrêté au Bahreïn

Hasan AbdulNabi Hasan est un citoyen Bahreïnien de 23 ans qui fut arrêté le jour de son mariage, torturé et condamné durant un procès inique ; il est aujourd’hui incarcéré dans la prison de Jau.

A deux heures du matin, le 25 juin 2018, Hasan fut arrêté par plus de 50 agents des forces spéciales de la police (SSFC), du ministère de l’intérieur, du Criminal Investigation Directorate (CID), de la National Security Agency (NSA) et des agents, habillé en civil, le visage masqué. Hasan fut arrêté en son domicile tandis que les forces de sécurité ne procurèrent ni mandat d’arrêt ni de raison pour cette arrestation.

Hasan fut amené au CID, où des agents lui firent subir la torture afin de le contraindre de signer une confession l’incriminant. Il put appeler brièvement sa famille et les informer de là où il était. Il fut ensuite détenu au CID durant deux semaines, il fut permis d’appeler ses proches durant cette détention. Hasan signa la confession, obtenue donc sous la contrainte et qui forma les preuves de l’accusation pendant son procès.

Le 09 juillet 2018, Hasan fut transféré au bureau de l’Office of Public Prosecution (OPP) où il fut inculpé d’avoir participé à une assemblée illégale et à une émeute, d’avoir importé des explosifs et des armes de l’étranger, d’avoir recueilli et aidé des fugitifs et enfin, d’avoir rejoins une cellule terroriste. Il fut placé en détention provisoire au Dry Dock Detention Center, ce n’est qu’une fois là-bas qu’il put s’entretenir avec son avocat. Le 11 décembre 2019, Hasan fut reconnu coupable des chefs d’inculpation relevés contre lui et condamné à la prison à perpétuité ainsi que d’une amende de 100000 dinars Bahreïniens. Il fut condamné durant un procès de masse avec 32 autres accusés, dont 22 furent condamnés par contumace. Il fut transféré dans la prison de Jau pour servir sa peine et y demeure aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *